Archéologie programmée

L'utilisation de la géophysique dans le cadre de l'archéologie programmée constitue un atout précieux dans la compréhension rapide et globale des sites  archéologiques. Cependant,  elle est soumise à différentes règles que Archéo-GC tente de mettre en place depuis quelques années. Elle n'est possible que par une interaction étroite entre archéologue et archéophysicien , à la fois dans la définition des problématiques mais aussi sur la phase d'interprétation des indices géophysiques.


Slice radar, vestige médiévaux

Pour un repérage de site, les connaissances sur l'éventuel site archéologique sont lacunaires, la localisation du site reste floue et par conséquent les surfaces d'études relativement grandes et espacées .

Archéo-GC s'engage alors à mettre en place les méthodes géophysiques adaptées  à la problématique archéologique, à la surface et aux budgets alloués à l'étude.

On peut imaginer privilégier des méthodes tractées afin de couvrir un maximum de surface en peu de temps afin de découvrir la position exacte du site.


Superposition d'un donjon du 11e siècle

Le site est connu, la problématique se concentre alors sur l'étendue de ce dernier.

Archéo-GC recoupe différentes méthodes géophysiques afin de visualiser les limites du site et peut aider à orienter les fouilles sur des secteurs précis. Par exemple,  L'utilisation de la géophysique dans le cadre d'une problématique d'étude de four  de potiers sur un site de 2Ha fera intervenir une méthode particulière  les résultats permettront de se focaliser sur les zones d'artisanats ou sur les zones de chauffe.

Archéo-GC orientera alors les archéologues sur des zones particulières et restreintes. Ce gain de temps et cette première visualisation constitue un gain financier non négligeable et un outil décisionnel de première importance.


Géophysique d'une basilique gallo-romaine

On est en cours de fouille, des espaces inter sondages  demeurent vierges d'information et il est important d'anticiper les campagnes de fouilles futures surtout dans le cadre de fouilles triennales.

Archéo-GC peut intervenir sur des espaces restreints avec des résolutions avoisinants les 5 cm de restitution pour orienter les futures zones décapées. Notamment pour le suivi de structures.

Dans l'archéologie, tous les cas sont uniques, en raison du contexte historique, géologique et politique de chaque site ou zone. Dans le but de faire avancer la recherche et les connaissances archéologiques, Archéo-GC met en avant son expérience sur plus de 40 sites archéologiques français et internationaux pour coller au plus prés des attentes des archéologues. Le bureau d'étude a d'ailleurs mis en place une charte de qualité qui définit clairement les protocoles d'intervention.