Aménagement

 


L'utilisation de la géophysique dans le cadre de projet d'aménagement apporte de nombreuses réponses aux problématiques typiques. Les citer toutes serait impossible. Cependant, Archéo-GC contribue à gérer le facteur risque de ce type de projet en apportant tout son savoir-faire avec l'analyse sol. Cela prend en compte toutes les contraintes lors de la phase d'achat du terrain, lors de l'étude de faisabilité ou encore, au moment du contrôle de qualité.


réseaux modernes

Détection de réseau :

la maitrise des différents types de géoradar et notamment du Stream-X d'IDS nous permet de discerner avec rapidité et sur des surfaces importantes, la présence de réseaux (canalisations, réseaux électriques, gaz, fibre optique). Le géoréférencement de chaque anomalie détectée correspond aux degré de sécurité exigé à ce jour. La modélisation 3d de chaque secteur aide à dissocier et à visualiser la superposition de réseaux.


contraste géologique

 

 

Déterminer les aléas géologiques :

une analyse géomorphologique du proche sous -sol (profondeur 7m) en amont des travaux permet de gérer au mieux la phase d'étude et appuyer les conclusions géotechniques notamment sur des problèmes de reconnaissance de sol, d'infiltration d'eau et de réduction du risque représenté par les cavités. Archéo-GC s'adapte aux différents contextes géologiques pour livrer une vision 3D et une information de profondeurs.


visualisation vestiges hors emprise

Les aléas archéologiques :

les mesures à très hautes résolution d'Archéo-GC rendent possible la détection des structures les plus fines et notamment les vestiges archéologiques. Des prospections en amont du projet permettent de réaliser un premier bilan (non-exhaustif) de la présence de vestiges et donc d'ajuster le planning aux contraintes du terrain.

Le but d'Archéo-GC est d'optimiser l'apport des cartes géophysiques sur des projets concernant souvent de nombreux intervenants. Notre politique est donc centrée sur une interaction et une communication avec tous les acteurs concernés.